Face au COVID19, nous prenons toutes les mesures nécessaires à votre sécurité.

Comment commencer à courir ? Voici la meilleure façon de se mettre à la course à pied.

1° Introduction à la course à pied :

Courir peut paraître plutôt simple pour ce qui est de la réalisation du mouvement, pourtant chaque personne ne court pas de la même manière. Il existe une large gamme de styles et techniques de course. Si vous prenez le temps d’observer des coureurs dans un parc par exemple, vous remarquerez qu’il n’y en a pas deux qui s’y prennent de la même manière. Dans cet article, sont mis en avant les deux grandes catégories de course à pieds. Commençons par les décrire et expliquons comment vous pourrez vous reconnaitre dans l’une d’entre elles!

2° Etes-vous terriens ou aériens ? :

Il faut commencer par souligner que quand on court, notre corps va adopter spontanément le style de course le plus rentable pour lui. Et cela à différents niveaux. Comme l’a dit le physiologiste suédois Paul Högberg : « La foulée est un système qui s’optimise de lui-même ». Cette optimisation est différente selon les coureurs et dépend des paramètres de course, physiologiques et morphologiques qui varient selon les profils. On peut donc remarquer que l’on a naturellement tendance à adapter notre foulée et système de foulée, en fonction de nos différentes zones de faiblesses musculaires et articulaires.

Parlons Terriens
Description des implications biomécanique du système de foulée terrienne.
Ce type de foulée se caractérisera principalement par un centre de gravité plus bas. La projection de l’appui sur le sol, se fait au niveau du talon. Cette attaque talon permet de bien dérouler le pied au moment de l’appui au sol. Le mouvement des bras est aussi à prendre en compte, il participe à la projection du corps vers l’avant. Dernier critère important, le contact appui / sol est plus long et la phase aérienne plus courte.

3° Les distinctions et repérage entre les différents types de foulées :

Voir plus d'articles